Limitations de vitesse, ce qui va changer en 2018

 

La vitesse maximale autorisée sur les routes à double sens, sans séparateur central, passera de 90 km/h à 80 km/h à compter du 1er juillet 2018. Cette mesure fait suite au rapport du Comité des Experts du Conseil National de la Sécurité Routière remis au gouvernement français au mois de novembre 2013. Une telle réduction permettrait, toujours selon ce rapport, de sauver entre 300 et 400 vies par an.

 

 

Le second effet que devrait avoir cette décision consisterait en une amélioration de la fluidité du trafic. Sans oublier, probablement, la diminution de l'impact des émissions polluantes dans notre environnement. Mais aussi la réduction de la consommation de carburant, qui ne pourra cependant pas être confirmée avant quelques années.

Cette nouvelle limitation de vitesse impactera une grande partie du réseau routier français puisqu'elle sera appliquée sur le réseau secondaire (routes nationales et départementales) après une période de tests effectués sur trois portions de routes françaises depuis déjà environ deux ans. Notons cependant qu'aucune conclusion n'a été rendue, à ce jour, suite à cette expérimentation. La France rejoint donc la Suisse, la Norvège, la Finlande et les Pays-Bas.

Ces changements on déclenché certaines interrogations, comme par exemple celles en provenance de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) :
- Les poids lourds sont déjà limités à 80 km/h sur le réseau secondaire. Faudra-t-il abaisser leur limitation au risque de désorganiser toute la logistique du fret routier (temps de routes et géolocalisation des plateformes logistiques) ?
- Les véhicules légers devront-ils rouler à la même vitesse que les poids lourds, avec tous les désagréments que ça implique en termes de visibilité et distances de sécurité, de possibilité de dépassements, etc. ?
- Quel sera le coût du changement des panneaux, en matériel et en moyens humains ? Qui payera ces frais ?

Sans oublier les jeunes conducteurs qui devraient être limités à 70km/h. Une vitesse qui pourrait encourager les poids lourds à effectuer des dépassements...

 

 

 

Par |2018-02-21T23:23:03+00:0021 février 2018|